Coucou tout le monde !

Voici l’article de la semaine : une interview ! Y’a encore peu de temps je n’avais pas prévu ce type d’article mais je dois avouer que ça a été un réel plaisir de tenter l’expérience, d’autant plus que c’est la fabuleuse @plnath, sur Instagram, qui a accepté de jouer le jeu et me répondre. 🙂

Pour poser un peu le contexte, @plnath, de son prénom Nathalie, est une maman passionnée par l’univers Disney, et partage sa passion avec ses quelques 16K abonnés. Je vous laisserai en fin d’article le lien vers son compte Instagram.

Je vous laisse donc prendre connaissance des questions et des réponses, en espérant que cet article vous plaira !

FDH : Depuis combien de temps voues-tu une passion à l’univers Walt Disney et quel a été le premier film que tu as vu ?

@plnath : Depuis toute petite ma grand-mère m’emmenait voir au cinéma tous les classiques Disney (Pour information, j’ai 41 ans). C’était notre sortie fétiche, dans un magnifique ciné art déco aux fauteuils en velours bordeaux qui diffusait à l’époque tous les grands chefs d’oeuvres Disney. Il a malheureusement fermé depuis et je trouve cela dommage de ne pas pouvoir revoir certains classiques sur grand écran. Le tout premier c’était Blanche-Neige et ça m’avait enchantée ! Une fois étudiante, ma sortie de prédilection c’était le DS de Lille (qui a également fermé depuis, décidément !) et une fois devenue maman, j’ai réellement commencé à collectionner.

FDH : Si tu devais t’identifier à un personnage de Disney, lequel serait-il et pourquoi ?

@plnath : Raiponce enfermée dans sa tour avec une mère Gothel égocentrique, ça me rappelle mon enfance ! Mais je ne devrais pas dire ça. En tout cas je me retrouve totalement dans sa soif de liberté et son envie d’échapper à son triste quotidien.

FDH : Que penses-tu du fossé créé entre les Walt Disney ancienne génération (Bambi, Blanche-Neige, Les Aristochats…) et ceux de la nouvelle génération (Volt, La Reine des Neiges, Zootopie, Vaiana… ) ?

@plnath : Personnellement, je reste une inconditionnelle des grands classiques comme Peter Pan, Alice in Wonderland, Bambi etc… Que des chefs d’œuvres de perfection dont le travail artistique donne toute la touche de cachet et d’authenticité. Avec l’ordinateur, on perd un peu de charme. J’aime beaucoup Raiponce et Zootopie mais je reste convaincue que ça ne peut pas être comparé au travail titanesque du vivant de Walt. C’était vraiment de l’art, du « fait main » inégalé.

FDH : Walt Disney était, certes un grand artiste et le père fondateur d’un patrimoine colossal du 7ème art mais des témoignages rapportent son manque d’humanité qu’il avait notamment à l’encontre de ses employés, allant parfois jusqu’à des pratiques dignes de l’esclavagisme. Quelle image as-tu de lui ? 

@plnath : Je pense que cet homme était un réel génie passionné par ce qu’il faisait, et qu’à ce titre il souhaitait approcher l’excellence et la perfection. Il était exigeant avec lui-même mais également avec les autres. Le souci, c’est que quand on veut arriver au sommet et parvenir à s’approcher au plus près de la perfection, on est obligé d’être perfectionniste, de consacrer sa vie à sa passion et on attend des autres qu’ils en fassent de même. N’oublions pas que Walt Disney était avant tout un patron et un patron n’aura jamais le raisonnement d’un employé. Il faut affronter les prises de décisions, les risques avec les banquiers, les responsabilités et je pense sincèrement que pour l’époque, les employés Disney avaient quand même quelques avantages que d’autres n’avaient pas. Bref pour moi il reste avant tout un visionnaire et un génie inégalé. 

FDH : Sur ton compte Instagram, tu partages avec nous de nombreux produits Disney. Le merchandising est une rente importante pour les Studios Walt Disney : es-tu assidue sur une collection en particulier (Tsum Tsum, figurines, peluches, pins…) ?

@plnath : Je collectionne Disney mais pas de produits en particulier car je collectionne sur coup de cœur uniquement. Même moi je n’arrive pas à cerner ma collection car elle part dans tous les sens : ça va des figurines aux pin’s, en passant par les dolls limitées ou les mugs.
Et c’est la fin de cette interview, je tiens d’ailleurs à remercier une nouvelle fois Nathalie, c’était vraiment très chouette ! Personne accessible, très bonne communication, elle organise d’ailleurs un giveaway sur son compte jusqu’au 10 août 2017. Je vous laisse le post ci-dessous (et je vous laisse imaginer que vu le thème, je participe moi-même bien entendu ! :D)

{⬆️CONCOURS #natharistocat ⬆️ } Et voici le petit concours Marie pour vous faire plaisir cet été. Il commence donc ce samedi 15 juillet et prendra fin dans un mois car la dernière fois, certaines n’avaient pas eu le temps de participer. Là, cette fois, c’est moi qui ne pourrai pas avoir le temps de donner le résultat avant le 10 août. 🔚 Pour participer à ce concours, il faut : – Être abonné à mon compte – Reposter cette photo en mode public avec le #natharistocat – Inviter autant d’amis que vous le souhaitez sous cette publication. Voilà, j’ai essayé de proposer des produits qui ont du succès alors j’espère que ce concours vous plaît. Bonne chance à tous 😘 { 1 like sous votre repost valide votre participation, fin du concours le 10 août, désolée de ne pas pouvoir répondre à tous vos MP, le temps va me manquer } #natharistocat #concours #giveaway #mariepop #funkopop #mugsofdisney #mariearistocat #internationalgiveaway

Une publication partagée par Nath (@plnath) le

Vous pourrez accéder à son compte via la publication Instagram ci-dessus, mais aussi via ce biais : @plnath

Et enfin, je vous laisse avec quelques photos prises et proposées par Nathalie, que je remercie vivement ! À très vite pour un nouvel article, et n’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensez de celui-ci. 😉

 

Xoxo
Charlotte